L'Expresso du 06 novembre 2020 

Le fait du jour

Dans une lettre aux chefs d'établissement envoyée le 4 novembre au soir, Jean Michel Blanquer annonce à la fois la suppression pour cette année des E3C, un allègement des épreuves de spécialité conduisant à celui des programmes et la possibilité pour les lycées de passer en enseignement hybride. Cette décision est prise alors que de plus en plus d'enseignants et de parents se plaignent du nouveau protocole sanitaire et qu'une intersyndicale appelle à la grève pour le 10 novembre.

 

(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (2 commentaires)

Une rentrée pas comme les autres

Le ministère réorganise la rentrée du 2 novembre

L'organisation de la rentrée du 2 novembre négociée le 27 octobre avec les syndicats vient de voler en éclat. Sans expliquer sa décision, le ministre envoie de nouvelles instructions dans un message envoyé aux enseignants. L'hommage à S Paty est maintenu mais le temps pédagogique en classe n'aura pas forcément lieu avant la cérémonie. La présence  ...

(...)

 
06/11/2020 à 18:59  |  (0 commentaire)

Laïcité

Après l’assassinat de Samuel Paty : La parole des enseignants

Que dire aux élèves lorsqu’ils reprendront les cours lundi, près de quinze jours après l’assassinat de Samuel Paty, ce professeur d’histoire-géographie de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) décapité par un terroriste islamiste pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet ? Après l’onde de choc et l’émotion suscitée par l’attaque de leur collègue, les enseignants ont réfléchi à cette rentrée particulière. S’ils apportent des réponses différentes, tous soulignent la nécessité d’écouter les élèves et d’apporter des explications de fond après le brouhaha médiatique. Retour sur leurs témoignages. Cinq enseignants ont accepté de répondre au Café pédagogique, d’horizons divers - professeurs d’histoire-géo en collège, dans un établissement catholique, dans un lycée professionnel, en prison… A côté de l’hommage ...

(...)

  
06/11/2020 à 18:59  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

A l'issue d'une nouvelle journée de mobilisation, la grève lancée pour le 10 novembre par une intersyndicale assez large semblait bien partie. Et puis est arrivée la décision de JM Blanquer d'autoriser l'enseignement hybride dans les lycées. Cette concession du ministre va t-elle mobiliser davantage pour obtenir par exemple des embauches ou au contraire nuire au mouvement ?

 

(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Le ministère n'applique pas à son propre personnel le protocole sanitaire qu'il impose à l'Education nationale. Au point qu'au moins un cluster s'y est installé. C'est ce qui ressort d'une lettre envoyée le 5 novembre par 5 syndicats de l'administration centrale au ministre.

 

(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
La classe

Pour rendre hommage à Samuel Paty, ses proches et le président de la République ont invoqué Ferdinand Buisson et Jean Jaurès. Ces références ne doivent rien au hasard tant ces deux grandes figures républicaines et socialistes ont imprimé de leur pensée notre conception de la laïcité et de l’école. Très vite on a soutenu qu’à travers l’atroce assassinat de ce professeur, c’était la République, la liberté de pensée, la liberté d’expression qui étaient attaquées. Mais à s’en tenir à ces grands principes on risque de passer à côté d’un problème certes plus directement scolaire mais qui est pourtant de la plus haute importance.

 

(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (1 commentaire)
Le système

Les enfants sont-ils ou non contaminants? Quelles mesures doivent être prises pour limiter la contagion ? Les demi groupes sont-ils une réponse efficace ? Le Snes Fsu a invité le 5 novembre sur sa page Facebook deux membres du collectif "Du coté de la science" pour répondre à ces questions et donner des conseils pour limiter les risques.

 

(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (1 commentaire)
Le système

Si les Etats généraux du numérique avaient été imaginés et construits pour être un événement phare de la communication institutionnelle, on peut dire que c'est raté. L'aggravation de la situation sanitaire, les mouvements dans les lycées et collèges, l'insécurité ambiante ont fortement réduit l'attractivité de l'événement où on n'a d'ailleurs pas croisé d'enseignants. Les Etats généraux ont produit une quarantaine de propositions et le ministre a annoncé en retenir quelques unes.

 

(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
Le système

Les États Généraux du Numérique se croisent avec un Grenelle dont on ne sait si c'est celui de l'éducation ou des enseignants. Ils croisent aussi avec le deuxième confinement et ses conséquences. Ils sont effectivement décalés et noyés dans les problématiques qui finalement auraient dû le rebaptiser autrement et surtout ne pas se limiter aux seules questions du numérique. Toutefois cela n'empêche pas les passionnés, les lobbys, les opposants de s'écharper sur le site du ministère (et ailleurs) à propos du numérique. Cela part dans tous les sens, chacun voulant proposer qui sa solution technique, qui sa start'up, qui sa vision pédagogique, qui ses choix idéologiques. Mais trop peu de propositions en phase avec les réalités du quotidien comme nous l'avons dit récemment.


(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
Le système

Le proviseur du lycée Rostand de Mantes-la-Jolie et son adjointe ont été caillassés le 4 novembre lors d'une tentative de blocage. Le syndicat "demande que les responsables de ces actes criminels soient identifiés et poursuivis et réitère son exigence de mises en place rapides d’intervention des forces de l’ordre à proximité des établissements menacés par des mouvements". Il "conseille aux collègues de ne pas s’exposer ou de se mettre en danger et de procéder, au besoin, à des fermetures en urgence des établissements en cas de danger immédiat".

 

06/11/2020 à 07:19  |  (1 commentaire)
Le système

Les " lignes directrices de gestion ministérielles relatives aux promotions et à la valorisation des parcours professionnels des personnels du ministère de l'Éducation nationale" sont parues dans un BO spécial le 5 novembre. Ce document fixe les règles de priorité dans les opérations de gestion des différents corps.

 

Au BO

 

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
Le système

Selon un décret publié au J.O. du 6 novembre, le recteur d'académie a la possibilité, pour les fraudes commises lors des évaluations communes du baccalauréat général et technologique, de prononcer les sanctions du blâme ou de la privation de toute mention portée sur le diplôme délivré au candidat, sans saisir la commission de discipline du baccalauréat. Dans ces situations, le recteur d'académie peut aussi choisir de ne pas donner suite aux poursuites ou de saisir la commission de discipline du baccalauréat. Texte applicable immédiatement.

 

Au JO

 

 

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
La classe

La liberté d'expression n'est pas seulement une valeur de la République : c'est aussi un droit pour les élèves. Coordonnatrice académique du Clemi, Marianne Acquaviva plaid epour une pédagogie de la libre expression.

 

(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
La classe

Le GFEN publie dans le numéro 178 de Dialogue les actes des Rencontres nationales de Besançon (octobre 2019). Si le thème central est celui des méthodes et de leur importance dans l'acte pédagogique, le numéro s'attaque de façon frontale au "virage neuronal de l'Education nationale". Michel Henry (Union des rationalistes) dénonce "cette perversion" portée au ministère par le CSEN mis en place par JM Blanquer. J Bernardin dénonce "l'impérialisme des neurosciences" et le biais scientiste. "Impasse est faite sur la singularité des individus qui apprennent, sur la diversité des modes de socialisation vécus : conception courte d'un sujet sans histoire ni expérience sociale", dit-il. Pour lui cette priorité aux neurosciences porte un projet politique : "une école dont on n'attend plus qu'elle s'adresse à tous, instrumentalisée pour reconduire un ordre inégalitaire". A voir également dans ce numéro les articles de B Charlot sur la notion de rapport aux savoirs, G Orion sur l'anthropologie des savoirs soclaires, O Bassis et P Billerey sur la démarche de construction des savoirs etc.

 

Le sommaire

 

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
La classe

L'IFé publie les résultats d'une enquête réalisée auprès de près de 3000 enseignants des deux degrés sur leur vécu et leur activité professionnelle durant le premier confinement. " Concevoir, adapter et préparer des activités est  la  première  activité  réalisée  davantage  que  d’ordinaire (91%  des répondants l’ont  réalisée autant ou plus  que  d’habitude). C’est aussi l’une des activités qui a été la plus compliquée par  le  confinement. L’accompagnement et le suivi des élèves a  été la  principale  difficulté  relevée par  les  répondants (26% des réponses). Le décrochage et l’absence de réponses des  élèves est  la deuxième  difficulté  la  plus  citée (22,3%)". Les professeurs signalent avoir eu davantage de relations avec les familles des élèves que d'habitude. " Les consignes et prescriptions ainsi que l’accompagnement de la hiérarchie ont  été vues  comme un obstacle pour  environ  un enseignant sur quatre (31% et 24% respectivement) et comme un point fort pour environ un enseignant sur cinq (19% et 22%)."

 

L'enquête

 

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
L'élève

Aller au musée en plein confinement ? Le Musée national de l’Éducation à Rouen a la bonne idée de proposer un parcours virtuel de son exposition "Métier d'enseignant, métier d'élève". Depuis chez vous vous pouvez découvrir l'histoire de l'Ecole sur plus de 150 ans. La visite s’organise autour de trois grandes sections : « Portraits d’enseignant(e)s, portraits d’élèves », « dispositifs du métier » et « confluence des métiers ».

 

(...)

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"On va aller dans ce sens. Je ne sais pas encore dans quelle mesure. Les contenus vont être travaillés". En réaction à l'assassinat de S. Paty, JM Blanquer a annoncé le 2 novembre un renforcement de l'enseignement moral et civique. "Il faudrait probablement une heure par semaine", dit-il "et qu'on reconnaisse l'engagement civique au brevet", citant les cadets de la République (des élèves engagés dans une formation avec la police ou l'armée) et les éco délégués. Des idées classiques pour un ministre de l'éducation nationale au lendemain d'un attentat. Faut-il y voir une réorientation de l'EMC vers une mise en pratique plutot que l'enseignement devenu plus formel avec les nouveaux programmes ? C'est trop tôt pour le savoir.

 

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Flora Maldant invite ses collégiens de 6ème à imaginer la ville de demain en partant de l'étude des métropoles actuelles. Un travail de brainstorming collectif sur les fonctions urbaines qui aboutit à un travail artistique avec le professeur d'arts plastiques. Est intégré aussi une séquence avec Clim City sur la réduction de la pollution. Au final l'étude d'un projet dans la commune de l'établissement donne une dimension citoyenne à une séquence qui mise sur l'enrichissement humain des élèves.

 

La séquence

 

 

06/11/2020 à 07:19  |  (0 commentaire)
  
06/11/2020 à 18:58  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 06 novembre 2020.

Partenaires

Nos annonces