Aline Boucher : Dessiner pour apprendre 

Un beau dessin vaut-il un long discours ? Cela dépend de ce qu'on évalue. Professeure d'histoire-géographie au collège Molière de L'Aigle (Orne), Aline Boucher entraine ses élèves à réaliser des sketchnotes, c'est à dire des notes mises en dessins. Un entrainement qui amène les élèves à hiérarchiser les informations et à comprendre pour restituer sous une forme qui est toujours personnelle.

 

Au départ était le confinement

 

"C'est parti du confinement", nous dit Aline Boucher. "Parmi les problèmes du confinement il y avait le fait de mettre les élèves toute la journée devant des écrans. Il y avait aussi le fait que beaucoup ne pouvaient pas accéder à un écran toute la journée. Il fallait donc leur proposer autre chose".

 

"Autre chose"  ce sera la proposition de résumer un sujet présenté dans le manuel papier en un sketchnote. "On revenait au manuel papier et je demandais à mes 6ème un exercice nouveau". Il a donc fallu présenter un sketchnote et expliquer ce que c'est et comment on le fait.

 

"Notre ennemi c'est la paraphrase"

 

"C'est toujours un sujet précis. La première fois j'ai demandé aux élèves de 6ème de réaliser un sketchnote sur les espaces agricoles". Pour le faire,les élèves doivent lire 2 pages du manuel, extraire les principales informations et les hiérarchiser pour les traduire en dessin. "Ils doivent en fait traduire ce qu'ils ont compris".

 

"Notre ennemi c'est la paraphrase", explique A Boucher. "Le sketchnote le soblige à reformuler. Ils doivent distinguer ce qui est important et ce qui ne l'est pas. Ils doivent aussi établir des liens entre les causes et les effets, montrer des conséquences. L'élève doit donc suivre une logique". Enfin A Boucher estime que ça aide aussi les élèves à mémoriser.

 

L'expérience s'est renouvelée dans ses autres classes,"mais ce n'est pas quelque chose de systématique".

 

Détecter les difficultés

 

On en fait quoi de ces sketchnotes ? "En classe on prend le temps de faire le point , de voir s'ils ont la même hiérarchisation des informations et avec un QCM ce qu'ils ont retenu. Ca marche plutôt bien". Le sketchnote aide aussi à détecter les difficultés, les choses mal comprises.

 

Le sketchnote se fait -il au détriment du récit ou de l'écrit ? "L'écrit reste obligatoire", rappelle A Boucher. Et il y a de l'écriture dans le sketchnote. Pour certains élèves c'est même le premier pas vers l'écrit".

 

Comment le sketchnote a t-il croisé la route d'Aline Boucher ? "Je l'ai découvert par curiosité en regardant des tutoriels, comme font les élèves. La curiosité c'est important pour un professeur d'histoire-géo. L'histoire n'est pas figée. Elle se réécrit tout le temps. Elle s'observe sous des angles changeants. Tout peut être lu de plusieurs manières". Comme les sketchnotes des élèves ?

 

F. Jarraud

 

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 20 novembre 2020.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces