L'Expresso du 23 novembre 2020 

Le fait du jour

JM Blanquer a t-il manipulé des lycéens mineurs en leur versant une importante subvention pour soutenir sa politique ? C'est la question posée par les articles de Médiapart , sur le financement, et Libération, sur la manipulation. Les députés de gauche demandent une commission d'enquête parlementaire. Plusieurs syndicats enseignants réclament "toute la transparence". Un syndicat lycéen annonce vouloir porter plainte et deux autres demandent des sanctions y compris la démission du ministre. JM Blanquer ironise et parle d'un complot politique sans répondre sur les faits.

 

(...)

23/11/2020 à 06:44  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

Dans un entretien donné au Parisien, Nathalie Elimas, secrétaire d'Etat à l'éducation prioritaire, annonce une expérimentation dans 3 académies dès 2021 du remplacement des Rep par un contrat entre rectorat et établissements. Dès 2022 la carte des Rep pourrait être supprimée. Empêtré dans le scandale d'Avenir lycéen, le ministère accélère sa réforme de l'Education prioritaire. Avec deux enjeux : les crédits destinés aux Rep qui pourraient servir d'autres établissements et une autre politique de rémunération des enseignants et l'entrée de l'enseignement catholique dans un dispositif plus rémunérateur, comme le secrétaire général de l'enseignement catholique l'a annoncé en septembre 2020. Selon la Cour des Comptes, la politique d'éducation prioritaire est la seule politique nationale de lutte contre les inégalités sociales. C'est cet enjeu là aussi qui est visé.

 

(...)

23/11/2020 à 06:44  |  (2 commentaires)
Le fait du jour

Regroupant de nombreux acteurs de l'éducation prioritaire, l'association OZP est incontournable sur cette question. Au point d'être reçue le 5 octobre par N. Elimas. Marc Douaire, son président, réagit à l'annonce de suppression de la carte des Rep par la secrétaire d'Etat dans Le Parisien. Pour lui il s'agit d'un "escamotage" de la politique d'éducation prioritaire.

 

(...)

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
La classe

Peut-on, en ces temps de distanciation sociale et pédagogique, continuer à faire de la classe un collectif ? Comment en particulier en faire une communauté autour de la lecture ? Valérie Droin enseigne le français au lycée Marie Curie à Échirolles. Durant le confinement du printemps 2020, ses premières ont partagé dans des « boucles de lectures » leur point de vue sur une œuvre susceptible d’être présentée à l’oral de l’EAF. Le dispositif parait simple : réaliser une production audio ou vidéo, l’envoyer en pièce jointe de courriel dans la liste de diffusion de la classe, écouter et commenter le travail des autres élèves. Il s’avère aussi très profitable, tant il favorise une appropriation personnelle des œuvres, tant il renforce la proximité non seulement avec les autres, mais aussi avec la littérature elle-même.

(...)
 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Le système

"Le calendrier imposé par la réforme (du bac) institutionnalise le désordre. Il exerce sur les élèves une pression qui les empêche de travailler sereinement. Il rend impossible la maîtrise de nouveaux programmes trop volumineux, et conçus sans tenir compte des conditions réelles d’apprentissage", écrivent 13 associations d'enseignants (dont Aphg, Apmep, Apses, Apvl, Udppc), 3 syndicats (Cgt, Snalc, Snes Fsu) et 3 organisations lycéennes (Unl, Mnl, Fidl) dans une pétition commune. Pour elles, les mesures prises par leministre suite à la crise sanitaire sont "insuffisantes et inadéquates". "Nous demandons donc pour cette année : le report à juin des épreuves de spécialité, pour laisser aux élèves le temps d’y être effectivement préparés ;  la suppression de l’épreuve du Grand oral  ;  un aménagement de toutes les épreuves du baccalauréat  ;  une limitation des contenus des programmes attendus pour les épreuves".

 

La pétition

 

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Le système

Quelques jours après les sanctions frappant 4 enseignants de Melle pour leur participation aux manifestations contre la réforme du lycée, 3 enseignants du lycée F Mauriac de Bordeaux font l'objet d'une procédure disciplinaire, annonce Sud Education. "Encore une fois, l’administration cherche à réprimer celles et ceux qui, engagé-e-s dans l’action syndicale, s’opposent à la politique ministérielle", écrit Sud Education qui demande l'arrêt de la procédure.

 

Communiqué

Une journée ordinaire à Bordeaux

 

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Le système

Selon le ministère de l'éducation nationale, il y a eu 13 870 élèves malades dans la semaine du 20 novembre et 2011 personnels. Des chiffres qui montrent en gros une stabilité par rapport à la semaine précédente. C'est là le problème. Ces données sont encore en contradiction avec l'évolution de l'épidémie selon les statistiques de la Santé qui montrent une forte baisse cette semaine.

 

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Le système

Le JO du 22 novembre annonce la nomination de Didier Cauret comme dasen adjoint en Moselle et d'Aymeric Meiss comme dasen adjoint de Haute Garonne.

 

Au JO

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Le système

Un lycéen de 16 ans a été mis en examen pour le jet d'un pétard dans un couloir du lycée Bartholdi de Colmar. Il est poursuivi pour "dégradation par engin explosif et violences volontaires dans une établissement scolaire" et soumis à controle judiciaire avec interdiction de pénétrer dans le lycée, annonce France info. Ce qui semble expliquer cette réaction c'est que le pétard a été lancé le 13 novembre , jour anniversaire des attentats de 2015. Pour autant il semble qu'aucun autre lien n'ait semble t-il été fait avec le terrorisme international.

 

Sur France info

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Le système

"Nous avons pris des mesures pour atténuer les effets de la pandémie de COVID-19 sur l’éducation. Nous soulignons qu’il est important d’assurer la continuité de l’éducation en temps de crise, en appliquant des mesures visant à garantir un apprentissage en présentiel sûr et un enseignement à distance ou mixte de qualité et efficace, selon le cas". La réunion du G20 le 22 novembre s'est conclue sur une déclaration commune essentiellement économique et financière. Un paragraphe concerne l'éducation.

 

La déclaration

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
La classe

 " Jardins suspendus est l’invitation adressée à tou·te·s pour La Grande Lessive® du 25 mars 2021. Le projet est d’accrocher au moyen de pinces à linge, sur un même fil, des jardins suspendus au format A4 conçus par une infinité de personnes afin de composer un immense jardin suspendu éphémère." Cet événement fédérateur qui peut rassembler toute une communauté scolaire dans une réalisation artistique commune et éphémère a lieu deux fois dans l'année. Deux occasions de faire corps , élèves et adultes.

 

La grande lessive

Dans le Café

 

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
La classe

"Comme vous et bon nombre de nos collègues, je crois en effet « qu’il n’existe pas une et une seule manière de produire de la connaissance scientifique sur les phénomènes éducatifs » et « qu’aucune institution émanant directement d’un pouvoir politique comme le Conseil scientifique de l'éducation nationale (CSEN) n’a a` définir et a` dicter aux scientifiques ce qui serait de la bonne ou de la mauvaise science ». Mais est-ce vraiment ce que dit le CSEN dans ce texte ? Non, il ne définit pas les manières de produire des connaissances sur les phénomènes éducatifs, il annonce seulement qu’il va le faire", écrit Roland Goigoux dans une tribune publiée sur son blog. Il réagit ainsi à la tribune de chercheurs s'inquiétant de l'impérialisme du CSEN. R Goigoux souligne une publication du conseil consultatif national d’éthique plus problématique.

 

Sur son blog

 

23/11/2020 à 06:44  |  (1 commentaire)
L'élève

A compter du 23 novembre, les jeunes concernés par la Journée défense et citoyenneté pourront la réaliser en ligne sur un nouveau site ouvert par le ministère des armées. Après identification, "la deuxième étape permettra de suivre les trois modules défense sous forme de vidéos. Le jeune y accèdera au moyen d’un lien reçu sur sa messagerie. Les vidéos ne pourront pas être accélérées ou passées sans lecture. Elles pourront en revanche être visionnées de nouveau si nécessaire. Après chaque vidéo, le jeune sera appelé à cliquer sur « suivant » et ne pourra alors plus revenir en arrière", précise le site du ministère des armées. "La troisième et dernière étape concernera le module d’information citoyenneté appelé « Information Jeunesse Citoyenneté IJC1 ». À la fin de cette dernière, le jeune accèdera à un questionnaire permettant de cerner son intérêt pour les métiers de la défense puis à un questionnaire de satisfaction". Les jeunes qui rencontrent des difficultés d’accès à internet et qui sont dans l’impossibilité d’effectuer leur JDC en ligne, seront prioritaires pour l’effectuer en présentiel dès que les conditions sanitaires le permettront à nouveau.

 

Communqiué

Ma JDC

 

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Les disciplines

De très nombreux établissements ont mis en place de nouvelles organisations qui alternent groupes en classe et à la maison, d’une semaine, d’un  jour ou d’une demi-journée à l’autre. Comment adapter l’enseignement du français  à ce cadre, non anticipé et préparé, souvent plus alterné qu’ « hybride » ? La Page des lettres Versailles éclaire les principes susceptibles de structurer la progression, sans « doubler le travail » de l’enseignant.e, de façon à varier et équilibrer les activités, motiver et accompagner les élèves. Sont proposés différents modèles et des exemples de séquences autour du « Malade imaginaire » et en LCA. Le site Lettres Toulouse offre aussi une typologie de pratiques articulant présentiel et distanciel. Une question demeure, collectivement posée et toujours sans réponse officielle : dans un tel contexte d’allègement horaire et de bricolage généralisé, comment garantir une parfaite équité et efficacité de préparation aux épreuves de français au bac ? En témoignent de nombreux appels au secours lancés par des enseignant.es à leurs IPR…

 

(...)

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Les disciplines

En ces temps de distanciation, comment maintenir d’une part le lien avec les élèves, d’autre part le lien entre les élèves et les savoirs ? Avec un calendrier de l’Avent, numérique et littéraire, proposent Linda Romero  et Laetitia Sarr. Les calendriers, réalisés avec Genially, invitent les élèves à découvrir, chaque jour de décembre, une citation, une vidéo en ligne, un texte complémentaire, un jeu LearningApps, une énigme à résoudre… Au lycée Vaclav Havel de Bègles, les propositions de Linda Romero vont s’ouvrir au fur et à mesure « pour réviser, se cultiver, se détendre » : « l’idée est qu’ils notent les 25 mots de passe, le plus rapide de chaque classe à me les communiquer aura un petit cadeau à la rentrée des vacances de Noël. » Au Lycée Français de Lomé, Laetitia Sarr a réalisé un calendrier pour ses premières autour des œuvres au programme de Stendhal et Baudelaire et un autre pour ses spécialistes HLP sur l’art de la parole.  Un dispositif facile à adapter ?

 

(...)

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Les disciplines

La littérature peut-elle aider les enfants à aller mieux dans leur vie ? C’est la question centrale d’un roman de Cindy Duhamel qui a orienté et inspiré le travail des 6èmes de Christelle Lacroix à Longuenesse dans le Pas-de-Calais. Dans un monde parallèle, l’héroïne du roman communique avec de célèbres écrivains comme La Fontaine ou Victor Hugo : dans la classe de Christelle Lacroix, les 6èmes ont reconstitué leurs mails imaginaires, rédigé leurs dialogues SMS avec Texting Story, créé des B.D. avec Pic-collage… Ce vivant travail tout à la fois de lecture et d’expression a débouché sur des échanges en visioconférence avec la romancière. Par-delà les masques et les écrans, une belle rencontre dont témoigne ainsi l’autrice : « Ce dont ils ne se rendaient pas compte c'est que grâce à leurs questions si pertinentes, c'est moi qui en ai appris le plus sur moi. »

 

Pour accéder aux créations des élèves de 6ème

La rencontre vue par Cindy Duhamel

Christelle Lacroix dans Le Café

 

 

23/11/2020 à 06:44  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le lundi 23 novembre 2020.

Partenaires

Nos annonces