L'Expresso du 05 janvier 2021 

Le fait du jour

" Il est fondamental de prendre en compte la diversité des élèves en début de cycle 2 et, dans le cadre impératif de l’objectif du cycle 2, de permettre à chaque enseignant, à chaque équipe enseignante, de définir sa route, ses caps successifs pour, comme dans la course au tour du monde, amener chacun à atteindre l’objectif final". Après les désastreux résultats de TIMSS en maths au CM1, Serge Petit plaide pour la pluralité des apprentissages, la liberté pédagogique face aux nouvelles prescriptions ministérielles.

 

(...)

05/01/2021 à 06:52  |  (2 commentaires)
Le fait du jour

Avec son faible score en sciences en CM1 dans l’enquête internationale TIMSS 2019, la France forme aussi de moins en moins de très bons élèves et se retrouve en bas de tableau. L’enquête portant sur 150 écoles françaises et 4000 élèves pointe les faiblesses des écoliers de 10 ans dont près des deux tiers ne distinguent pas le vivant du non vivant. Les écoliers français n’ont que 47 heures d’enseignement scientifique effectives par an contre 83 heures aux Etats-Unis et 93 heures aux Japon. L’écart de niveau avec tous les pays de l’OCDE peut s’expliquer aussi par le manque de matériel et de salles adaptées aux sciences dans les écoles françaises.

 

(...)

05/01/2021 à 06:52  |  (1 commentaire)
La classe

Auteur de nombreuses animations pédagogiques pour les SVT, Jean-Pierre Gallerand, professeur désormais  à la retraite convertit ses productions en fichiers exécutables pour permettre aux enseignants de les proposer librement dans un cadre scolaire. Véritable pionnier du numérique éducatif, Jean-Pierre Gallerand s’adapte suite à la disparition du format Flash. L’enseignant décrit son métier comme « de plus en plus difficile, avec de nombreuses contraintes et pas assez de reconnaissances ». Il conseille aux jeunes générations d’enseignants de développer les élevages en classe, les coins et les clubs nature ainsi que les sorties terrains pour favoriser un contact étroit avec la nature.

 

(...)

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
Le système

"Trois décrets du 2 décembre 2020 (nos 2020-1510, 2020-1512 et 2020-1521) élargissent considérablement l’ampleur des fichiers Gestion de l’information et prévention des atteintes à la sécurité publique (GIPASP), Enquêtes administratives liées à la sécurité publique (EASP) et Prévention des atteintes à la sécurité publique  (PASP), qui concernent les personnes « dont l’activité individuelle ou collective indique qu’elles peuvent porter atteinte à la sécurité publique ou à la sûreté de l’Etat", dénoncent la FSU, la CGT, FO, Solidaires , le Syndicat des avocats et celui de la magistrature. "Ces décrets pourraient permettre à l’administration de ficher des personnes en raison de leurs opinions et convictions et de leurs problèmes de santé au prétexte qu’ils «révéleraient une dangerosité particulière»". Avec le GISTI, les organisations attaquent devant le Conseil d’Etat ces décrets.

 

Communiqué

 

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
Le système

"Ces évaluations sont destinées à contraindre les projets d’établissement, dans une perspective managériale destructrice pour le service public d’Éducation", écrit le Snes Fsu. Alors que le ministère et le Conseil d'évaluation de l'Ecole (CEE) lancent les premières auto évaluations d'établissements, le Snes y voit une manoeuvre et l'introduction d'une gestion libérale des établissements. "Elle sert, sous des mots creux flatteurs (« partagé » « coconstruction » « acteurs » « territoire ») à culpabiliser les personnels engagés à réaliser des« progrès » quand l’État, lui, détruit les emplois et s’attaque aux métiers. Aucun personnel d’orientation recruté, 7 500 suppressions d’emplois d’enseignants en quatre ans dans le second degré public, 70 000 élèves en plus mais l’auto-évaluation va solutionner toutes les difficultés, c’est certain... l’auto-évaluation peut être un outil de déréglementation au nom de l’adaptation au « local »."

 

Communiqué

Le ministère lance les premières évaluations d'établissement

 

 

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
Le système

La rentrée scolaire anglaise, déjà très partielle, n'aura duré qu'une journée. Le premier ministre britannique a décidé le 4 janvier la fermeture des écoles et établissements scolaires en Angleterre dès le 5 janvier et jusqu'à la mi-février. Les examens de fin d'année ne seront pas organisés normalement. L'Angleterre bascule dans un confinement strict comme celui de mars dernier. Elle rejoint l'Ecosse et le Pays de Galles où les écoles sont également fermées. L'Irlande du Nord n'a pas encore pris sa décision. Ces mesures soudaines tombent alors que le pays a connu plus de 50 000 contaminations par jour sur la dernière semaine (contre 15 000 début décembre) et que l'épidémie semble hors de controle. La nouvelle variante du virus explique cette éruption épidémique. Elle est beaucoup plus contagieuse et touche par suite beaucoup plus de jeunes. La fermeture de toutes les écoles et établissements intervient alors que 6 syndicats enseignants (Nasuwt, Naht, Gmb, Neu, Unison et Unite) ont demandé un délai pour la réouverture des écoles.

 

BBC

Face à la reprise épidémique, l'immobilisme

 

 

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
Le système

Selon un sondage réalisé par l'université de Mons portant sur un millier d'enseignants de la Belgique francophone, 51% des enseignants ont peur d'être contaminé par le virus du Covid 19  du fait de l'entassement dans des salles de classe trop petites, rapporte Le Soir. 62% estiment que les mesures sanitaires ont favorisé les cours magistraux et diminué l'implication des élèves. Une majorité sont sous pression par rapport aux programmes et 83% jugent que le niveau des élèves a baissé. 46% ont préparé les élèves à des cours à distance et seulement 17% sait de quels outils numériques disposent leurs élèves. Une étude française réalisée par le Snuipp en octobre montre que 81% des professeurs des écoles se sentent mal protégés.

 

Dans Le Soir

L'inquiétude des professeurs des écoles

Face à la reprise épidémique, l'immobilisme

 

 

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
Le système

La question de la prolongation du confinement et de la fermeture des écoles se pose en Allemagne, explique RTBF, un média belge. Les écoles sont fermées en Allemagne jusqu'au 10 janvier. Mais une majorité des Länder (responsables pour l'enseignement) est favorable au maintien de la fermeture jusqu'à la fin du mois, voire au-delà.Une décision pourrait être prise le 5 janvier.

 

Dans RTBF

 

 

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
La classe

"L'astronomie offre depuis toujours un contexte particulièrement inspirant pour le développement des compétences associées à la démarche scientifique et pour l'exploration des lois fondamentales de la physique ainsi que des concepts mathématiques à l'école". Le colloque Astro Edu, du 7 au 9 janvier, se penchera particulièrement sur les pratiques enseignantes, au croisement des sciences et des maths. Au programme de nombreuses communications sur des pratiques de classe en France et dans l'espace francophone. Inscriptions ouvertes.

 

Le programme

 

05/01/2021 à 06:52  |  (1 commentaire)
La classe

Réalisée par l'INRAP en lien avec la fondation pour la mémoire de l'esclavage et la Ligue de l'enseignement, l'exposition itinérante "De sucre et de sang" montre comment l'archéologie a renouvelé l'histoire de l'esclavage. Un dossier pédagogique, réalisé par l'Inrap et la FME, accompagne l'exposition. Il sera disponible sur le site de l'Inrap qui propose déjà un important dossier sur l'archéologie de l'esclavage.

 

Sur l'exposition

 

 

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
L'élève

Le Palais de la découverte propose cinq expériences informatiques à faire en ligne ou à réaliser en classe. Toutes sont accessibles à partir du cycle3 : « Une intelligence artificielle en papier », « Un robot fait la fourmi », « Fourmi de Langton », « Colonie de Langton », « Faites des montagnes ». Pour chacune, le matériel nécessaire est précisé, et facile à se procurer.

 

(...)

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Stress, fatigue, insatisfaction : trois mots qui reviennent dans la bouche des professeurs de physique chimie selon un sondage réalisé auprès de plus d'un millier d'enseignants de physique chimie durant les congés de Noël par l'Udppc. Terminer le programme pour le 15 mars semble impossible pour 3 enseignants sur quatre. 76% demandent le report des épreuves du bac au mois de juin.  Parmi les parties du programme non traitées, le sondage souligne les parties «structure et propriété des molécules organique», «bilan, d’énergie, 1er principe», «modèle du gaz parfait» et «condensateur, circuit RC». "Elles pourraient faire partie d’allègements supplémentaires" estime l'Udppc.

 

Le sondage

 

05/01/2021 à 06:52  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"Le CO2 présent dans l'air d'un local ou d'une salle est un bon marqueur de l'état de confinement d'un lieu. Plus le taux de CO2 est élevé, plus le lieu est confiné et plus, potentiellement, l'éventuelle charge virale produite par ses occupants est importante. Pour limiter les risques, il faut éviter de rester dans un lieu trop confiné et il faut donc aérer". Seul moyen efficace pour controler l'aération de la salle de classe, la mesure du taux de Co2 devrait être obligatoire. La fabrique de Supelec montre comment réaliser soi -même , ou avec les élèves, un capteur. Plusieurs lycées se sont lancés dans la fabrication et sont donnés en exemple : lycée Richelieu de Rueil Malmaison, lycée Vilgenis de Massy, lycée Berthelot de Toulouse.

 

Construisez votre capteur

 

 

05/01/2021 à 06:52  |  (4 commentaires)
Par fjarraud , le mardi 05 janvier 2021.

Partenaires

Nos annonces