L'Expresso du 07 janvier 2021 

Le fait du jour

"Les retards d’apprentissage observés aujourd’hui en France suite au confinement seront persistants. Ils se traduiront par des compétences plus faibles pour tous les écoliers affectés, avec un effet négatif sur la productivité future". Dans un rapport publié le 6 janvier, le Conseil national de la productivité, un organisme placé auprès du premier ministre, attire l'attention sur un potentiel impact durable de la crise sanitaire sur l'économie française.

 

(...)

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

"Il est important pour tous les collègues de savoir que les abus de pouvoir ne restent pas impunis". Professeure d'anglais au lycée de Melle (Deux Sèvres), Sylvie Contini a été lourdement sanctionnée par la rectrice de Poitiers, une proche de JM Blanquer, suite à sa participation à la grève contre les épreuves du nouveau bac, les E3C. Saisi par elle, le tribunal administratif de Poitiers a cassé sa sanction et imposé sa réintégration dans son lycée. Sylvie Contini revient sur 11 mois de calvaire et sur une victoire finale qui fait date.

 

(...)

07/01/2021 à 07:34  |  (5 commentaires)
Le système

Réalisé pour la Fondation Jean Jaurès et Charlie Hebdo par l'Ifop, un sondage auprès de 800 enseignants sonne l'alarme sur les violations de la laïcité dans l'éducation nationale. Il dénonce "l'autocensure" des enseignants et "la complaisance" des chefs d'établissement face aux attaque sur la laïcité. Ce sondage alarmiste n'apprend pas grand chose. Une autre étude, réalisée auprès de 17000 personnes par le Cnesco en janvier 2020 montre que, contrairement à ce qu'affirment les agitateurs d'angoisse, les élèves partagent à 90% les valeurs de la laïcité et les enseignants à 100%.

 

(...)

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

"Le projet de prolonger les vacances de février n'est pas d'actualité", fait savoir le ministère de l'éducation nationale. Alors que plusieurs médias tentent de décrypter les tergiversations du ministre, le ministère est amené à recadrer les choses. "Comme l'a indiqué le ministre hier matin sur Europe1, l'Ecole peut certes s'adapter aux évolutions possibles de l'épidémie qui ne seraient pas encore connues, mais le scénario privilégié est celui du maintien des élèves autant que possible en présentiel".

 

Sur les déclarations de JM BLanquer

 

 

07/01/2021 à 07:34  |  (1 commentaire)
Le système

Alors que le ministre rencontre les syndicats le 7 janvier sur la crise sanitaire, le Snes Fsu fait connaitre ses attentes. "L’apparition du variant anglais vient aggraver le contexte sanitaire. Des mesures fortes de protection et de prévention qui, jusqu’ici, ont fortement fait défaut doivent être prises rapidement", écrit le syndicat. Parmi ces mesures, le Snes pointe l'aération des locaux et la limitation du brassage des élèves. "Les collèges ont été les grands oubliés du protocole sanitaire. Au regard de la situation sanitaire, il est impératif d’engager rapidement une réflexion sur l’organisation des cours (groupes etc) pour limiter le brassage des élèves". JM BLanquer, le 3 janvier, avait fait allusion à l'extension aux collèges des règles d'alternance existant pour les lycées. Le Snes demande aussi une vaccination rapide des enseignants qui le souhaitent.

 

Communiqué

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

"Parce que la santé des élèves est un des déterminants majeurs de la réussite scolaire, la politique éducative sociale et de santé en faveur des élèves doit rester une mission de l’Ecole, colonne vertébrale de la République... Les infirmier.es de l’Education nationale doivent continuer à exercer au sein des établissements scolaires au service des élèves et de leur réussite, sous la responsabilité et la gouvernance du Ministère de l’Education nationale et non sous celle des départements". Le Snics Fsu, principal syndicat des infirmières de l'éducation nationale, s'oppose au projet de loi 4D qui prévoir leur transfert aux collectivités locales. La pétition vient de franchir le cap des 20 000 signatures.

 

La pétition

Les syndicats face à la décentralisation de la santé scolaire

 

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

"Le projet de loi et plus encore les déclarations qui l’accompagnent, relèvent d’une mauvaise lecture de la laïcité. Dire, comme on l’entend, qu’une fois franchie la porte de l’école, l’enfant doit oublier les convictions qui s’expriment à la maison est absurde", déclare Philippe Delorme, secrétaire général de l'enseignement catholique dans La Croix. "L’esprit de ce texte est préoccupant. L’État donne l’impression de vouloir prendre entièrement en charge l’éducation et reléguer les parents au second plan. Des parents qui à nos yeux doivent demeurer les premiers éducateurs de leurs enfants", dit-il. "En soumettant l’instruction à domicile à une autorisation préalable, à titre exceptionnel, là où jusqu’ici suffisait une simple déclaration, on remet en cause la liberté de choix. La loi « séparatisme » aboutit ainsi à une privation de liberté". Le secrétaire général de l'enseignement catholique craint aussi l'application de la loi aux établissements privés sous contrat. "Nous ne voudrions pas qu’à la faveur d’un amendement parlementaire, on ne cherche à étendre à l’enseignement catholique le principe de neutralité de l’État. Nos enseignants bénéficient bien sûr d’une liberté de conscience mais ils doivent a minima accepter le caractère propre de leur établissement. On ne peut pas exiger de nos agents une neutralité."

 

Dans La Croix

Le projet de loi séparatisme et l'Ecole

L'instruction en famille soumise à autorisation

 

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

Un arrêté publié au JO du 7 janvier définit les conditions de délivrance de l'attestation de réussite intermédiaire au bac professionnel qui remplace le BEP. " L'attestation... est délivrée aux élèves... qui ont obtenu en fin de première professionnelle une moyenne calculée à partir des trois éléments inscrits au livret scolaire suivants : moyenne annuelle des notes de l'année de première obtenues pour chaque enseignement général ou enseignement professionnel, excepté l'enseignement professionnel de la spécialité de baccalauréat préparée par l'élève. Chaque moyenne est affectée du coefficient 1 ; moyenne annuelle attribuée pour l'enseignement professionnel de la spécialité préparée, portée sur le livret scolaire, affectée du coefficient 4 ; note annuelle obtenue au titre de la réalisation du chef d'œuvre.. S'il résulte du calcul de moyenne une note égale ou supérieure à 10 sur 20, l'élève reçoit l'attestation. Elle peut toutefois être délivrée à l'élève recueillant au moins 9 sur 20. Dans ce cas, la délivrance de l'attestation est soumise à l'avis du conseil de classe restreint à l'équipe pédagogique et éducative".

 

L'arrêté

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Le système

Alors que le gouvernement vient de décider la fermeture des écoles, le gouvernement annonce la mise en place de cours à distance. Il accompagne cette annonce de la distribution de tablettes et d'ordinateurs. Un million sera distribué aux élèves dont 100 000 cette semaine. Des accords sont aussi passés avec les fournisseurs d'accès Internet pour offrir l'accès gratuit aux sites éducatifs.

 

Les mesures

 

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
La classe

Soutenues par les ministères de l'Education nationale et de la Culture, les Nuits de la lecture reviennent du 21 au 24 janvier. Les écoles et établissements sont invités à participer aux événements et à organiser des actions réunissant élèves, familles, professionnels (notamment auteurs, illustrateurs, conteurs) ou associations œuvrant pour la promotion de la lecture.  Un exemple est donné par le collège de l'Argentor à Champagne Mouton (Charentes). Des lectures sont organisées au CDI du collège par des compagnies théatrales et des parents. Des écoliers vont faire des lectures aux enfants de maternelle.

 

Au collège L'Argentor

La nuit de la lecture

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
La classe

" Pourquoi, malgré l’engagement quotidien des enseignants sur le terrain, l’école reproduit-elle les inégalités sociales ? Certains considèrent que les élèves qui échouent à l’école ne possèdent pas les qualités nécessaires (« intelligence », motivation, etc.), ou qu’ils sont victimes d’une forme de handicap social rédhibitoire lié à leur milieu d’origine. Ces explications qui mettent en avant les « déficits » des élèves des milieux populaires négligent le rôle des situations scolaires elles-mêmes. Elles ne permettent pas de rendre compte les dynamiques, qui, au quotidien, à l’intérieur des classes, peuvent creuser les écarts de performances entre élèves." L esite Inegalites.fr interroge Sébastien Goudeau qui montre l'importance des situations scolaires dans la construction des inégalités.

 

Sur le site Inegalités

Dans le Café pédagogique

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
L'élève

Voilà un délicieux bestiaire, plein d 'humour et de fantaisie,  destiné aux petits écoliers ( à partir de 6 ans). Le bestiaire ne montre pas l'animal décrit mais un autre en relation avec celui qui est censé être étudié. Ainsi le guépard boude pour poser devant l'illustratrice mais en face le gnou profite de l'absence de son prédateur pour se montrer. Le livre incite à être malin... comme le petit lecteur.

 

Didier Lévy et Elis Wilk, Qui cache qui ?, Rue du monde, ISBN 978-2-35504-639-1, 15.50€

 

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Le site académique de Poitiers liste les conséquences du Brexit sur les voyages scolaires au Royaume-Uni. "A partir du 1er octobre 2021, les Français et autres ressortissants de l’UE non-résidents au Royaume-Uni devront être munis d’un passeport.. Les ressortissants non européens devront présenter un visa à partir du 1er octobre 2021.

 

Sur le site

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"J’ai décidé de faire un cours sur deux en visioconférence pour garder un contact avec les élèves. J’utilise une page Framapad pour chacun de mes niveaux (2ndes, 1ères et Tles) afin que les élèves puissent écrire leur travail (en plus de l’écrire sur le cahier), voir le travail des autres élèves et pour corriger ensemble ce qui a été fait. La page Framapad est active 30 jours, ce qui laisse le temps aux élèves de faire un copier-coller si certains le souhaitent (pour préparer les arguments d’un débat par exemple)", explique Mme Arnaud du lycée Elie Vinet de Barbezieux. Elle donne un exemple de séquence en terminale.

 

Sur le site

 

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Proposé par Aurélie Caumartin et Elisa Gy, ce parcours de niveau A2 travaille sur le Skyscraper Day de Manhattan. Les élèves sont amenés à enregistrer des messages vocaux et à les envoyer. Il sont guidés par une série d'exercices et de rappels notamment en grammaire.

 

Sur le site

 

 

07/01/2021 à 07:34  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le jeudi 07 janvier 2021.

Partenaires

Nos annonces