L’EXPRESSO Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

L'Expresso du 29 mars 2007 

 Par François Jarraud

N'hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en cliquant sur le bouton "réagir à cet article" situé tout en bas de la page. 
Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s'être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !


Le fait du jour

Primaire : Modifications légères des programmes
Selon le Snuipp, "les modifications de structure, légères, ne concernent pas l’architecture générale du texte". Les changements voulus par Robien dans les programmes du primaire sont minimes estime le Snuipp. "La récente circulaire sur les mathématiques ne donne lieu qu’à de très faibles modifications. La modification la plus importante concerne l’étude de la langue qui, au cycle 3, remplace l’observation réfléchie de la langue, disparue non pas corps et biens, mais au niveau de l’appellation.  Paradoxalement, l’esprit de l’ORL semble plus présent et certaines des précisions de cette partie, fortement étoffée, seront les bienvenues, notamment pour le vocabulaire".Communiqué


Editorial

Le ministère publie les résultats de Pisa 2003
Il y a bien des façons de lire les résultats de l'enquête internationale Pisa. Avec un certain retard, la publication du ministère offre une lecture qui privilégie l'angle, classique pour une enquête internationale, de la comparaison internationale. 

On apprend ainsi que "au sein des 30 pays de l'OCDE, la France obtient un score global de culture mathématique significativement au-dessus de la moyenne de ces pays. En compréhension de l'écrit, domaine majeur de l'évaluation précédente qui a eu lieu en 2000, le score des élèves français se maintient dans la moyenne de l'OCDE. En culture scientifique, le score national est toujours au-dessus de la moyenne, comme en 2000, et il affiche même une légère augmentation, statistiquement significative. C'est en résolution de problèmes, domaine transdisciplinaire évalué uniquement en 2003, que la France obtient son meilleur score".

En culture mathématique, les jeunes français se situent majoritairement au dessus de la moyenne de l'Ocde avec peu d'élèves dans les plus bas niveaux. Le champ "variations et relations" est le point fort de nos élèves. Par contre le champ "quantité" montre que "nos élèves savent interpréter des tableaux, identifier, extraire des informations pertinentes, effectuer des calculs directement décrits, mais qu'ils éprouvent davantage de difficultés lorsqu’il s’agit d’effectuer des recherches, de prendre des initiatives ou encore d’argumenter un résultat".

Nos élèves obtiennent de bons résultats en résolution de problèmes. Mais 17% d'entre eux ont de mauvais résultats en "compréhension de l'écrit".

L'analyse est pertinente et intéressante. Pourtant les résultats mériteraient une analyse plus approfondie des écarts entre les élèves français. L'étude ministérielle nous apprend qu'ils sont importants entre élèves redoublants et non redoublants. Mais on aimerait  savoir ce que peuvent être les écarts entre établissements et entre groupes sociaux.

En septembre 2006, l'Ocde, parfois sous la plume du directeur de l'éducation, Andreas Schleicher, avait fait une lecture des résultats de Pisa qui n'avait pas plu à Paris. "Dans les pays de l’OCDE, les élèves issus des milieux les plus défavorisés sont en moyenne 3,5 fois plus susceptibles que ceux issus des milieux les plus privilégiés d’obtenir de faibles performances en mathématiques, c’est-à-dire de se classer au niveau 1 de l’échelle PISA, voire en deçà. En France, parmi les élèves issus de milieux défavorisés, 32 % se classent au niveau 1… Par opposition, parmi les élèves issus de milieux privilégiés, seuls 10 % se classent au niveau 1 ou en deçà. Ainsi, en France, un élève issu d’un milieu défavorisé a 4,3 fois plus de risques qu’un élève issu d’un milieu privilégié de se situer au bas de l’échelle d’aptitudes en mathématiques... C'est peut-être la plus grande déception des systèmes éducatifs européens. Nombre d'entre eux font des déclarations ambitieuses sur l'équité dans l'éducation. Mais l'étude PISA révèle que l'origine sociale joue un rôle plus fort dans les résultats scolaires en Allemagne, en France et en Italie qu'aux Etats-Unis." L'égalité des chances ce n'est pas le droit à l'éducation…Dossier sur Pisa 2003L'Expresso du 13 septembreArticle d'A. Scleicher


Le système

Le colloque de l'Ancpe
Pendant 2 jours, les cerveaux n'ont pas chômé. Le colloque 2007 de l'ANCPE, organisé autour du thème « quelle place pour l'éducatif dans l'espace scolaire? », aura voulu entrer en résonance avec cette « nouvelle » ancienne mission d'éducation de l'école, réaffirmée très récemment lors de la mise en place du Socle Commun des compétences et des connaissances.
 
Il s'agissait de refonder la relation à l'élève et de repenser la place de la vie scolaire, au-delà des questions d'identité corporatiste ou catégorielle, au-delà des questions de recrutement, des moyens, au-delà des peurs et des inquiétudes multiples sur le devenir de la fonction de CPE ou de leur intégration probable dans l'équipe de direction, ce colloque voulait mettre en exergue la nécessité de remettre au centre l'éducatif, de l'articuler avec la pédagogie, de replacer chaque acteur comme acteur éducatif. Il faut dépasser l'antinomie éducation/instruction, métier de l'enseignement / métier d'éducation, autorité et relation éducative, expertise pédagogique et expertise relationnelle. 

Le colloque a accueilli des ateliers mais aussi de grands intervenants : P.Meirieu, J.-P. Obin, A. Bouvier, A. de Peretti. Le Café rend compte de l'événement.Le compte-rendu du Café

La Fcpe soutient la grève du 30 mars à Paris
"La FCPE-Paris demande que tous les enfants puissent aller à l'école en toute sécurité, afin d'apprendre en toute sérénité. Les parents (ou grands-parents) doivent pouvoir  accompagner ou aller chercher les enfants à l'école sans être inquiétés. Les enfants doivent être assurés de retrouver leurs parents après l'école !" L'association de parents d'élèves appelle les parents à manifester le 31 mars.Fcpe 75

S. Royal : Rétablir les emplois supprimés
"Je pense que les enseignants, qui sont gênés par l'accumulation des réformes de l'Education et qui ont un vrai sentiment de déclassement, ont d'abord besoin de reconnaissance. Mais s'ils regardent ce qui a été fait avec la gauche entre 1997 et 2002, et ce qui s'est passé depuis cinq ans, je pense qu'ils voient clairement la différence. Si je suis élue, la prochaine rentrée scolaire se fera en rétablissant les emplois supprimés. Une liberté pédagogique sera donnée aux équipes, des solutions apportées aux élèves décrocheurs qui perturbent les classes et des moyens seront donnés pour développer le travail en équipe".

Dans un entretien accordé à Libération, la candidate socialiste souhaite trouver le bon équilibre entre mixité sociale à l'école et souhaits des parents. " Ce n'est pas l'école qui doit porter seule la question de la mixité. C'est la politique de la ville qui, en amont, accompagne ou pas la mixité. Je souhaite répondre au voeu des parents d'un peu de souplesse dans la sectorisation".Article de Libération


L'élève

Outils sociaux et campus
"Comment les universitaires peuvent-ils apprendre à utiliser les réseaux sociaux (social networking technologies) pour concevoir différemment leur communication avec les étudiants et améliorer l'enseignement ?" Le nouveau numéro d'Educause pose la question et propose des solutions à partir des expériences menées à l'université du Wisconsin.

C'est en observant comment les étudiants utilisent les réseaux sociaux que l'on peut construire un bon réseau d'information". Educause

Objectif Elysée
Qui sont ces candidats qui occupent nos écrans ? Que veulent-ils ? Qu'attendent les jeunes de la / du futur(e) élu(e) ? Les Clés de l'actualité du 28 mars publie un dossier agréable et clair sur un sujet complexe. Selon Anne Muxel, Cevipof, interrogée par Les Clés, "les jeunes ont envie de participer à la vie politique : ils sont moins abstentionnistes que lors des élections précédentes". Les ClésLe blog présidentielle

Epilepsie et scolarité
Comment contribuer à une scolarité réussie pour les enfants souffrant d'épilepsie ? La Fondation française pour la recherche sur l'épilepsie organise le 3 avril à Paris une conférence sur la scolarité des enfants épileptiques. On pourra y entendre des neuropédiatres mais aussi des témoignages d'enseignant et de parents.Le programme


La classe

Les Prix de l'innovation éducative
Initiative conjointe de la Ligue de l'enseignement et de l'association "Pour l'école", les prix de l'innovation éducative sont destinés à distinguer et à valoriser des actions innovantes dans les domaines pédagogique et éducatif conduites par des équipes d'écoles ou de groupes d'écoles du premier degré et des équipes d'établissements ou de groupes d'établissements du second degré.

Ces prix, décernés chaque année, permettent aux équipes éducatives primées de :
- présenter leurs actions par des représentants lors du salon de l'éducation ;
- recevoir une allocation d'un montant de 1500 € pour le développement de leurs projets.

Chaque année, les Prix font connaître des réalisations remarquables. Ainsi en 2006 ils ont récompensé une école maternelle de Perpignan qui avait construit des jeux scientifiques avec des enfants aveugles,  un collège de Grigny (91) pour une exposition réalisée avec des élèves en difficulté, un collège de Créteil pour deux actions remarquables qui ont fait à la fois grandir et travailler les élèves.  Ces Prix sont soutenus par le Café. Cette année vous avez jusqu'au 2 avril pour vous inscrire.   Le dossier de présentation (pdf)Le dossier d'inscription (avant le 2 avril) (pdf)
Les Prix 2006

La recherche

Les adonaissants dans FSC
"Les familles en posant comme contrainte d'être un bon élève ont mis l'école du côté de la dimension familiale de l'identité de l'enfant. Celui-ci entre à l'école avec les habits de sa génération, mais fondamentalement il y va comme « fils de »… Dans une société qui demande de devenir soi-même, l'école est la dimension la moins personnelle - la moins intéressante - de l'identité du jeune". Dans Fenêtres sur cours n°297, François de Singly dépeint les rapports difficiles entre les nouveaux ados,les "adonaissants", et l'école.

Situation bloquée ? F. de Singly prédit le changement. "La culture scolaire doit devenir une culture personnelle. Devenir autonome fait partie du programme éducatif et l'école doit reconnaître très concrètement un certain droit d'expression personnelle aux enfants en leur donnant des espaces qui ne soient ni école, ni famille. Je crois beaucoup à la pédagogie active, à l'importance des ateliers, de travaux de groupes. L'individu tel que nous l'avons construit en Occident remet en cause toutes les institutions et comme ce problème n'est pas traité, cela nous donne « des bouffées de chaleur intolérables ». L'amour de l'école ne reviendra que si, dans l'école, il n'y a pas abandon de l'identité personnelle".F.S.C.


Les disciplines

Documentation : Evaluer l'information, une journée Fadben
Pourquoi évaluer l’information ? Comment l’évaluer ? Quelle démarche de formation mettre en place ? Quand commence l’évaluation de l’information ? Telles étaient les questions de cette journée co-organisée par l’ADBS (Association des professionnels de l’information et de la documentation) et la FADBEN (Fédération des enseignants documentalistes de l’Education nationale) à Paris le 28 mars.

L’évaluation de l’information n’est pas une question nouvelle ; elle se pose de façon nouvelle parce que  l’information dans notre société prend une place prépondérante. Elle ne concerne évidemment pas seulement les professionnels de l’information que sont les documentalistes. Plus que jamais chacun doit être capable de mettre en œuvre des stratégies pour y répondre. Pourquoi ? Parce que l’information n’est plus distribuée par des autorités stables et reconnues: c’est le problème –avec l’explosion de la quantité et des modes de diffusion- de la confiance, de la délégation de cette validation à une autorité de confiance (éditeurs, auteurs). Parce que la qualité de l’information est très variable, parce qu’il faut dominer un chaos informationnel facilement accessible.

Si on forme élèves, adultes à l’évaluation de l’information c’est pour qu’il puisse s’approprier la connaissance des mécanismes et phénomènes liés à l’information, pour qu’il puisse maîtriser les outils techniques de la recherche et de la collecte, pour qu’il acquière des connaissances, pour qu’il puisse construire sa réflexion personnelle et développer des habitudes de lecture et de traitement de l’information pour être lui même à son tour un producteur d’informations avisé. Le cadre de cette formation reste bien flou. Et pourtant cette compétence et cette connaissance sont indispensables à bien des stades de la vie du citoyen, de l’adulte, de l’adulte dans sa vie professionnelle et personnelle. Ecole et entreprise ont toutes deux leur place à prendre quant à cette question de l’évaluation et de la formation à l’évaluation de l’information.Programme

Documentation : Citizendium,le concurrent de Wikipedia ?
Wikipedia va-t-il perdre son quasi-monopole auprès des jeunes ? Une nouvelle encyclopédie en ligne, Citizendium,  est lancée par un des fondateurs de Wikipedia. Comme dans Wikipedia, les internautes sont invités à enrichir l'encyclopédie.

Mais Citizendium promet que les articles seront validés par des responsables avant publication. Citizendium

SVT : Découverte de vrais faux jumeaux en France
Le Monde signale une découverte qui ébranle les principes de la reproduction humaine. Des médecins ont découvert que deux enfants étaient nés de la fécondation d'un ovocyte par deux spermatozoïdes. Article

EEDD : Le Journal du développement durable
"Nous avons conçu les journaux Planète comme des journaux thématiques d’information générale. Formule un peu complexe qui répond à la façon de chercher de l’internaute par thème et à notre volonté de traiter ces informations sous toutes leurs dimensions. développementdurablelejournal et innovationlejournal ne sont donc pas des journaux réservés aux professionnels ou aux amateurs avertis, ils s’adressent au plus large public parce que l’économie, le social et l’invention de la veille font la vie du jour présent. La multiplicité des entrées garantit la lecture pour tous". Depuis le 23 mars, "Développement durable le journal", réalisé par l'agence de presse Naja, est en ligne.

"Développement durable le journal" affiche des informations traitées graphiquement et bien illustrées, ce qui les met à la portée des élèves. Au sommaire actuellement : le réchauffement planétaire et l'agriculture, la conférence européenne des villes durables, l'énergie houlomotrice, l'éco-tourisme etc.Le journal

Arts : Le rapport attendu du HCEAC
Le Haut conseil pour l'éducation artistique et culturelle a remis le 28 mars son rapport annuel aux ministres de l'éducation nationale et de la culture. Selon le ministère il proposerait "une dizaine de mesures concrètes pour dynamiser l'éducation artistique et culturelle".En août 2006, Didier Lockwood avait témoigné, dans Profession Education, du projet du HCEAC de "déspécialiser l'éducation artistique et culturelle".Article

Professionnel : Finale nationale des Olympiades des métiers
Elle ont commencé le 28 mars et dureront jusqu'au 31. La finale nationale des Olympiades des métiers réunit 673 jeunes qui concourent dans 48 métiers. La serrurerie, l'électronique industrielle, la coiffure, la chaudronnerie, la gestion des systèmes informatiques, les arts graphiques, la contrôle industriel etc. : autant de formations pas toujours valorisées et qui se retrouvent à l'honneur. Les finalistes iront au Japon en novembre affronter les équipes des autres pays.

D'ici là ils participent à une compétition qui récompense des années de travail et qui met en valeur leur art. Au point que 30 000 collégiens et apprentis picards visiteront les finales.Le CofomLa finale 2003

Internet

Framabook propose son deuxième tome sur Ubuntu
Le volume 2 de la collection de livres libres du site Framasoft vient de sortir. Il propose une découverte et une initiation à Linux et plus particulièrement à la distribution Ubuntu.
Simple comme Ubuntu, par Didier RocheFramabook
Premières cartes de la fibre optique
Libération fait connaître les premières cartes du très haut débit Internet. 800 000 foyers sont concernés.Article

Le CaféPour les derniers Expressos :
Expresso du 28 mars 2007
Expresso du 27 mars 2007
Expresso du 26 mars 2007
Expresso du 23 mars 2007
Expresso du 22 mars 2007
Expresso du 21 marsExpresso du 20 marsExpresso du 19 marsExpresso du 16 marsExpresso du 15 mars


Par fjarraud , le jeudi 29 mars 2007.
En direct du forum
Absentéisme scolaire : Une mère condamnée à la prison avec sursis
- Et pour les parents d'enfants porteurs de handicap refusés à l'école on met qui en prison ? Le Président de la république, la Ministre, le Président de la CDPAH, le Recteur, l'Inspecteur d'Académie... Allez pas de détail tou le monde ! ...
PY Duwoye : Pour une nouvelle alliance avec les collectivité territoriales
- Le transfert aux Régions du pilotage des lycées professionnels est une question politique. Je pense que le risque de "déclassement" dans l'esprit des parents et des élèves est fort. S'il était néanmoins décidé, il n'est crédible, à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces