Print Friendly, PDF & Email

Le
développement d’Internet dans les entreprises et la généralisation des
réseaux informatiques posent en des termes nouveaux la question des libertés
individuelles des salariés. Hubert Bouchet a réalisé pour la CNIL une étude
qui rappelle les termes de la loi. Ainsi elle rappelle que les
administrateurs informatiques, s’ils doivent avoir accès à toutes les
ordinateurs, “ne doivent pas divulguer des informations qu’ils auraient
été amenés à connaître dans le cadre de leurs fonctions, et en particulier
lorsque celles-ci sont couvertes par le secret des correspondances”
. Une
recommandation qui concerne également les établissements d’enseignement. La
CNIL recommande la nomination dans chaque entreprise d’un “délégué à la
protection des données” chargé de veiller au respect des libertés et un
effort de formation des employés et des employeurs.
Rapport