Print Friendly, PDF & Email

“L’école serait-elle devenue incapable de sanctionner en son
sein les incivilités, les dégradations, les tags, les injures, les bagarres…
? N’a-t-elle plus confiance en elle-même ? Ou est-elle en train de
démissionner ?”
. Quelques jours après la signature d’une convention
entre le rectorat et le procureur de la République de Paris, la FCPE dénonce
la “démission de l’école”. “S’il est normal de faire appel aux services
de police et de déposer plainte pour des délits graves, il est inquiétant
que les établissements soient dans l’obligation de signaler le moindre
incident au procureur”.

Communiqué