Print Friendly, PDF & Email

Les maîtres surnuméraires ont-ils un effet positif sur les scolarités ? Fenêtres sur cours, la revue du Snuipp, analyse positivement le déploiement de maîtres surnuméraires dans les écoles maternelles et élémentaires. “C’est un grain de sable qui oblige à modifier les pratiques pédagogiques (on travaille différemment à deux ou trois ) et améliore la compréhension des élèves par le croisement des regards portés sur eux. Et d’ailleurs —on a posé la question— aucune école ne préfèrerait voir sacrifier ces postes pour faire diminuer ses effectifs par classe. Tout le monde a expérimenté qu’on est plus intelligent à plusieurs !” affirme Evelyne Collin-Rovélas, inspectrice. L’enquête ministérielle, évoquée dans Le Café n°49, montre la difficulté à évaluer ses effets.
Fenêtres sur cours n°266 (en pdf)
Pour lire les pdf
Rappel : dans le Café n°59…