Print Friendly, PDF & Email

Près de 200 000 enfants ont été chassés des écoles par la guerre au Mali. Celle-ci a aggravé une école déjà en crise. “Alors qu’une aide immédiate est nécessaire pour sauver l’année scolaire des élèves maliens, les financements à long terme destinés à l’éducation au Mali ont fortement diminué depuis que les bailleurs de fonds ont coupé leurs aides financières en réponse au coup d’État de mars 2012”, rappelle l’IRIN. “« Déjà surchargées, de nombreuses écoles ont dû accueillir des enfants déplacés. Le nombre d’élèves par classe a considérablement augmenté. Les fournitures scolaires sont insuffisantes. L’infrastructure n’était tout simplement pas prête pour ce genre d’urgences. “, témoigne un expert de l’Unicef.

Article IRIN