Print Friendly, PDF & Email

La Cour d’appel de Nimes (30) relaxe le maire FN de Beaucaire. Il avait été condamné pour injures envers une enseignante. Il l’avait traité de “racaille”. Le maire contre attaque : il a porté plainte pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique contre l’enseignante. L’affaire sera entendue le 27 janvier.

Dépêche AFP