Print Friendly, PDF & Email

“Entre mépris de classe et lacunes intellectuelles supposées, le film annoncé reprend les codes de la série Youtube du même nom qui se moque des élèves scolarisé·es en SEGPA et de leurs familles”, écrit le Snuipp Fsu en réaction à la sortie du film Les segpa. “Ces élèves de SEGPA sont en grande difficulté scolaire… Ces adolescent·es mettent plusieurs années à restaurer leur confiance pour se projeter vers une poursuite de scolarité et une orientation professionnelle. En un film c’est un travail lent et difficile qui est abîmé. C’est le travail des personnels (enseignant.es, directeur.trices) de SEGPA qui est sali. C’est la dignité de ces élèves qui est méprisée”. “Pour le SE-Unsa, il est lamentable de contribuer à la stigmatisation de nos élèves les plus fragiles et de leur famille en véhiculant des stéréotypes dévalorisants”, écrit le Se-Unsa qui relaie des expériences positives liées à cette scolarisation. “Les professionnels savent bien qu’il est crucial de rehausser l’estime de ces élèves. Or, les stéréotypes, notamment véhiculés par les auteurs de la websérie et du film, sont particulièrement néfastes à l’épanouissement d’enfants et adolescents scolarisés en Segpa. Dans la websérie et la bande annonce du film, les élèves de Segpa (ici joués par de jeunes adultes) sont représentés comme imbéciles, vulgaires et hostiles à toute forme d’apprentissage. Lorsque les enseignants proposent une orientation en Segpa, ils se heurtent parfois aux réticences des parents ou d’enfants qui craignent d’être moqués. Ce film ne fera qu’empirer les choses”.

Sur le site du Snuipp