Print Friendly, PDF & Email

Pour les PEP et les CEMEA la présentation du projet de décret d’application relatif à la professionnalisation des futurs AESH entraîne déceptions et inquiétudes. Pour ces associations en première ligne de l’accompagnement, “le décret se limite à un accompagnement strictement scolaire en oubliant l’ambition pour les accompagnants d’être des acteurs d’une société plus inclusive sur l’ensemble des temps éducatifs (scolaires, périscolaires et extrascolaires)”.

La FG PEP et les CEMEA demandent donc la modification du Décret pour répondre à la nécessité d’un accompagnement global du jeune en situation de handicap (avec spécification des fonctions enseignantes et éducatives) et attendent des précisions relatives au contenu de la formation diplômante en espérant que, malgré le choix de niveau V des passerelles inhérentes aux diplômes européens se mettent en place des perspectives permettant une évolution professionnelle.

Une immense déception pour lesparents