Print Friendly, PDF & Email

A l’issue de la journée de l’Afev, Libération publie une tribune signée par le journaliste Emmanuel Davidenkoff, le biologiste François Taddei et Christophe Paris, directeur général de l’Afev. “Au-delà des réformes déjà engagées, deux questions nous apparaissent urgentes dans une perspective de lutte contre les inégalités”, écrivent-ils, “la réforme du collège et le soutien à la fonction parentale”.

“Le collège, car on sait que ces difficultés s’accroissent dans les territoires les plus fragiles, entraînant un système scolaire à deux vitesses, en fonction du lieu de scolarisation”, poursuit cet appel. “Le soutien à la fonction parentale, car dans un contexte social en forte mutation, ce soutien aux familles populaires dans leur mission éducative et dans leur lien à l’école doit constituer un acte fondateur d’une nouvelle approche des inégalités. La deuxième est pragmatique… De nombreuses équipes enseignantes et de structures associatives collaborent déjà et avec succès ; la révolution numérique facilite des enseignements plus individualisés et adaptés au niveau de chaque enfant ; la décentralisation a permis de mieux adapter l’éducation aux réalités locales. Toutes ces évolutions contribuent, à leur niveau, à créer un mouvement de transformation profond de notre système éducatif… Alors, identifions ces actions, évaluons-les, pour réussir le défi de l’essaimage”.

Dans Libération