Print Friendly, PDF & Email

Selon Solidarité laïque, le 18 février  » un dialogue positif a été noué avec le sous-préfet et l’inspection académique. Solidarité Laïque et l’ensemble des partenaires de la société civile suivront avec attention la mise en oeuvre des mesures évoquées ». La préfecture avait menacé de raser le camp voir l’école des réfugiés inaugurée il y a 15 jours. Interrogé par le Café pédagogique, Roland Biache, délégué général de Solidarité laïque, nous a dit que l’administration avait compris qu’il faut trouver une solution adaptée au cas particulier du camp de réfugiés. Mais il reste à voir si elle sera capable d’aller au bout de la démarche pour trouver une solution durable. Signée par plus de 10 000 personnes en quelques heures, la pétition semble avoir fait réfléchir la préfecture.

Solidarité laïque

La pétition

L’inauguration de l’école