Print Friendly, PDF & Email

« Cette année faisant une troisième L2, je n’avais pas de bourse et même quand j’en avais, 450€ par mois est-ce suffisant pour vivre ? » Démuni, un étudiant lyonnais s’est immolé par le feu devant le CROUS le 8 novembre. « Si je vise le bâtiment du CROUS ce n’est pas par hasard, je vise un lieu politique », écrit il dans un message publié par Solidaires étudiants. Le jeune homme est encore entre la vie et la mort. Dans un message il accuse les politiques de l’avoir tué « en créant des incertitudes sur l’avenir de tous ». « Qu’avons nous fait à nos enfants ? Quand prendrons nous conscience de l’urgence de donner un avenir à toute notre jeunesse ? », demande P Meirieu sur Twitter ? Solidaires étudiants et Youth for Climate France appellent à des rassemblements devant les Crous le 12 novembre.

Solidaires étudiants