Print Friendly, PDF & Email

Le Petit Palais invite les élèves et les enseignants à découvrir gratuitement l’école des années 1930.L’exposition gratuite et originale « L’école en images » présente les décors peints pour les écoles primaires de Paris, de 1880 à 1935. Elle invite petits et grands à retrouver l’ univers familier de l’école communale symboliquement représentée par les trois lieux les plus caractéristiques de la vie scolaire: la salle de classe,le préau, la cour de récréation. Chaque espace présente des oeuvres originales, des photographies, et des installations ludiques multi sensorielles. Les écoliers sont particulièrement attendus avec leurs parents ou leurs enseignants, un livret-découverte est à leur disposition. Un espace atelier attend les familles et les groupes scolaires et leur propose des activités ludiques. Un copieux dossier pédagogique sur l’école de la III ème République est à la disposition des enseignants.

Des commandes de la ville de Paris

L’école est au coeur du programme de la III ème République.L’éducation doit avant tout répondre aux besoins de l’enfant. Un environnement plus agréable et un matériel spécialisé sont ainsi créés afin de favoriser son épanouissement et la qualité des apprentissages. Une nouvelle génération d’architectes prône une école gaie, ouverte, claire, aérée et lumineuse pour répondre aux voeux de la « Commission de la Décoration des Ecoles et de l’imagerie scolaire » créée par Jules Ferry en …1879. Les 80 esquisses exposées pour la première fois au Petit Palais illustrent le rôle de ces décors dans la diffusion de ces pensées modernes appliquées à la pédagogie et à l’environnement de l’enfant. Ces commandes furent menées à l’initiative de la Ville de Paris dans un soucis de « simplicité, de gaieté et de jeunesse » pour embellir et moderniser les écoles publiques. Fresques et peintures murales ont alors habillé les murs et apporté de la gaieté à la vie scolaire.

Un parcours thématique

L’exposition « L’école en images » renvoie au vécu d’écolier que chacun porte en soi, et s’adresse à toutes les générations. Le visiteur découvre d’abord l’environnement architectural et les techniques de réalisation des décors. La visite se poursuit dans les trois lieux les plus caractéristiques de la vie scolaire: la classe, le préau, la cour de récréation. Dans chaque section, les esquisses peintes ou dessinées, (80 au total), sont regroupées par thème.

Dans la classe, les oeuvres évoquent les apprentissages destinés d’un côté aux filles, et de l’autre aux garçons. Dans le préau, sont présentés les projets de décors liés à la notion de territoire, en écho aux leçons de géographie. Pour les écoliers, ces murs peints sont des fenêtres ouvertes sur le monde. Dans la cour de récréation, l’on retrouve la silhouette familière d’un marronnier et l’incontournable marelle. Les esquisses évoquent la nouvelle place des sports, des jeux, des rondes.

Une exposition ludique

Pour enrichir la découverte des oeuvres originales (dessins, photographies, manuels..). chaque espace de l’exposition propose des installations pédagogiques multi sensorielles, accessibles à tous de façon autonome. Autour d’un même objet, là où les connaisseurs peuvent approfondir, les plus jeunes s’adonnent à leur activité favorite: la découverte par le jeu.

La visite en famille

Un livret-découverte de l’exposition est à la disposition des enfants de 8 à 12 ans à l’accueil du musée et téléchargeable sur le site afin de préparer la visite en famille. En une dizaine de pages, il permet aux jeunes de comprendre l’évolution du système scolaire depuis Jules Ferry, et de découvrir l’exposition, pas à pas, en compagnie d’une écolière des années 1930. Des visites-jeux leur sont également proposées, où une animatrice leur présente les principales oeuvres. Un atelier, « Farandole », permet aux 6-8 ans, de réaliser, après la visite ludique de l’exposition, une fresque où ils se représentent grandeur nature en mouvement, en s’inspirant des décors exposés.

Pour les enseignants

Un copieux dossier pédagogique d’une trentaine de pages est à la disposition des enseignants. Il présente le contexte historique de l’école primaire sous la Troisième République, puis l’exposition, section par section.Il donne des suggestions d’exploitation autour de photographies anciennes, des piste de réflexion après la visite de l’exposition, ainsi qu’une longue bibliographie.

Pour les groupes scolaires

Les enseignants peuvent visiter librement et gratuitement l’exposition avec leurs élèves munis d’un livret. Le service éducatif et culturel propose aussi, à partir du CE1, des visites-découvertes avec une animatrice, et deux ateliers, chacun de deux heures. A l »atelier « Farandole », les enfants réalisent après la visite de l’exposition, une grande frise où ils se représentent grandeur nature, en mouvement. Lors de l’atelier « Derrière les murs de l’école », les jeunes imaginent de grands paysages, inspirés des décors présentés dans le préau. A l’issue de la séance, l’enseignant emporte la frise créée, afin de décorer la classe ou l’école. Les visites et activités nécessitent la réservation d’un créneau horaire auprès du service éducatif et culturel.

Béatrice Flammang

L’exposition « L’école en images »

Le carnet-parcours pour les 8-12 ans

Le site pour les enseignants

Le dossier pédagogique