Print Friendly, PDF & Email

Un projet peut-il changer un collège ? Sans aucun doute oui. Et c’est ce que montre encore une fois la “Cup song” du collège Jean Monnet de Broons. Sous la conduite de leur professeur d’anglais, Steven Huitorel, d’arts plastiques, Christophe Litou et d’éducation musicale, Daniel Morvan, les élèves de 3ème ont enregistré une chanson en anglais, une “cup song”.

“Il faut rester humble sur les apprentissages en anglais”, reconnait S Huitorel, principal animateur de ce projet. “Mais le travail a été fait en plus des cours d’anglais, sur du temps donné volontairement par les élèves et moi”. Ce qu’a changé la Cup song c’est la découverte de l’effort en commun, la puissance du collectif.

“Une confiance réciproque s’est installée entre professeurs et élèves et cette réalisation a fait émerger un certain sens de l’identité collégienne” , nous a dit S Huitorel. On mesure l’influence éducative que peuvent avoir les enseignants quand ils décident de l’utiliser.

Dans ce collège rural installé loin de la côte dans les Côte d’Armor, l’ouverture culturelle fait partie des objectifs du collège. Le projet, mené entre Toussaint et Noël, a amené les élèves à avoir des pratiques artistiques, à travailler leur accent anglais et surtout à s’affirmer ensemble. Alors qu’à tant d’endroits le collectif se fait contre l’école, à Broons il se construit ensemble. “Et ça continue”, nous glisse S Huitorel….

F Jarraud

La vidéo