Print Friendly, PDF & Email

Alors que le Snpden s’apprête à lancer ses manifestants le 21 septembre, ID FO , autre syndicat de personnels de direction, lance les « vendredis de la colère ». Il invite les chefs d’établissement à ne plus participer à des réunions et ne plus répondre au téléphone le vendredi.  » L’objectif est d’informer sur les raisons de notre colère, de sensibiliser les enseignants, les élèves, les parents, la presse et l’opinion publique sur la réalité de nos conditions de travail », explique ID FO. Le syndicat demande  » une véritable gestion des ressources humaines » et  » une reconnaissance morale et matérielle » alors que vont se clore les négociations avec le ministère dans le cadre du PPCR.

Communiqué