Print Friendly, PDF & Email

Peut-on aborder la culture technique par le dessin ? C’est le pari de l’exposition « machines à dessiner » qui lie envie de dessiner et culture technique. Bédéphiles ou néophytes, dessinateurs confirmés ou croqueurs amateurs, simples curieux, chacun est invité à découvrir des planches originales, des projections de films, des machines inouïes réelles ou imaginaires. Le Musée des arts et métiers présente une exposition inédite, fruit d’une collaboration avec François Schuiten et Benoît Peeters, auteurs des « Cités obscures » et de « Revoir Paris ». Le dessin se dévoile comme une activité à la fois technique et poétique, entre précision et imagination. L’exposition lance des passerelles entre les disciplines, arts, sciences et techniques. Les professeurs peuvent organiser des visites autonomes gratuites ou opter pour des visites guidées adaptées au niveau des jeunes de la 4ème à la terminale.

Libérer l’imaginaire de chacun

Découvrir des machines rares et inconnues ou imaginaires, et pénétrer dans l’atelier du dessinateur François Schuiten, et du scénariste Benoît Peeters, c’est ce que propose le Musée des arts et métiers. L’exposition, « Machines à dessiner », invite à découvrir l’imaginaire singulier des deux auteurs. A la fois source d’inspiration et d’émerveillement, les objets et les documents choisis sont les rouages d’une vertigineuse ingénierie du rêve. Projections, ambiances sonores, jeux de lumières, l’exposition invite le visiteur à entrer dans l’atelier de François Schuiten, grand prix 2002 du festival d’Angoulême, et lui propose de dessiner avec lui, l’entraînant dans sa vision du monde, entre réalisme et onirisme. Et pour clôturer le parcours, une salle, avec des tables, du papier et même des modèles, invite le public à libérer sa propre imagination et à…dessiner. Le dessin n’est pas un acte du passé, mais une manière plus actuelle que jamais de regarder le monde pour mieux le comprendre ou le rêver.

Machines à dessiner dans tous les sens

L’exposition a été construite autour de la confrontation entre les collections scientifiques et techniques du Musée des arts et métiers et une large sélection de travaux graphiques, planches originales et dessins, de François Schuiten et de Benoît Peeters. Un dialogue s’installe entre l’univers fantastique des deux artistes et le monde des techniques. L’intitulé « Machines à dessiner » est à prendre dans son double sens : machines qui servent à la pratique du dessin depuis l’Antiquité et machines rares, inconnues, mais toujours exceptionnelles et étranges, dont l’esthétique donne envie de les dessiner. Les machines des ingénieurs d’antan y dialoguent en harmonie avec les créations fantastiques des auteurs des « Cités obscures». On croise, entre autres, l’incroyable scaphandre des frères Carmagnolles (1882), un tricycle à vapeur de Dion-Bouton, des machines à vapeur de toutes tailles, des astrolabes, des pantographes …et pour finir, les planches originales de « Revoir Paris » dont le tome 2 vient de sortir.

En famille

Des visites guidées d’1h ont lieu tous les jours, à 15h, sans réservation. Des visites familiales d’1h, « Rêves de dessinateurs » sont programmées à certaines dates, elles s’adressent aux 7-12 ans et à leurs accompagnateurs, et peuvent être réservées. Des visites-ateliers sont également prévues, pour les 7-12 ans en individuel ou en famille, « Dessine moi une machine » les invite, après la visite de l’exposition, à découvrir des objets curieux et à les dessiner. Mais l’exposition temporaire peut se poursuivre aussi avec une visite guidée d’1h, dans les collections permanentes, sur le même thème. Les ateliers et les visites familiales se réservent par mel, musee-resa@cnam.fr

Pour le public scolaire

Les professeurs peuvent organiser des visites libres de l’exposition. Pour les aider des fiches techniques sont à leur disposition sur le site. Ils peuvent opter pour des visites guidées d’1h30, adaptées au niveau des jeunes, de la 4ème à la terminale. La découverte de l’exposition temporaire peut se poursuivre avec une visite guidée dans les collections permanentes, sur la même thématique. Les professeurs-relais du service pédagogique sont à leur disposition pour les aider à préparer leur sortie. La réservation est indispensable, elle s’effectue sur le site du musée.

Béatrice Flammang

L’exposition « Machines à dessiner »

L’espace réservé aux enseignants