Print Friendly, PDF & Email

Publiée au BO du 30 avril, une circulaire « vise à clarifier la politique nationale en matière de sections sportives scolaires, à en préciser les objectifs et les règles de fonctionnement ». Elle modifie en particulier le suivi médical des élèves, dorénavant aptes a priori à la pratique sportive tant pour l’enseignement de l’éducation physique et sportive, que pour la prise d’une licence auprès d’une fédération sportive scolaire, ou pour la pratique optionnelle au sein d’une section sportive scolaire. Elle prévoit aussi la création de « sections d’excellence sportive ». On notera que « Chaque année, le recteur arrête la liste des sections sportives scolaires de l’académie, après l’examen des demandes d’ouverture, de fermeture ou de maintien des sections », ce qui offre au recteur la possibilité d’ajuster le nombre de sections au volume d’heures dont il dispose. L alogique des sections va dans le sens de la compétition sportive : « Il est recommandé que toute ouverture de section sportive scolaire s’appuie sur un partenariat avec une fédération sportive nationale ». C’ets renforcé par la création de sections d’excellence. L’encadrement des sections sportives  » est effectué aussi souvent que possible par les enseignants d’EPS de l’établissement ou, à défaut pour une partie des enseignements, par des éducateurs sportifs agréés par la fédération concernée ».

Au BO