À nos lecteurs : Une semaine pour sauver le Café

Média associatif, imaginé et développé par des enseignants, le Café pédagogique est devenu une des principales sources d’information indépendantes sur l’éducation. Malgré une audience qui ne se démentit pas, aujourd’hui son avenir est menacé à court terme. Si vous appréciez ses contenus, il est urgent de le soutenir. Le Café pédagogique publie tous les jours…

Pour Pap Ndiaye, des vacances apprenantes…

Il a tout pour séduire. Venant après un ministre honni, Pap Ndiaye est intellectuellement proche de très nombreux enseignants qui respectent le militant anti-raciste et le brillant intellectuel. Mais deux mois après sa nomination, Pap Ndiaye semble ne s’être toujours pas installé aux affaires. Aucune décision ne semble porter sa marque. Si le ministre participe aux instances et rencontre des enseignants, la continuité l’emporte largement dans un ministère qui semble lui échapper. On lui souhaite des vacances apprenantes…

La chance de succéder à Blanquer

Contrairement à ce que certains croient, il n’est pas donné à tous les ministres de l’Education nationale d’avoir la chance de succéder à un ministre honni. L’adjectif n’est pas trop fort pour désigner JM Blanquer. Le Baromètre Unsa le créditait du soutien de 7% des enseignants, un record absolu, et de moins de la moitié des cadres du système éducatif, là aussi une situation totalement nouvelle. Peu de ministres aussi ont eu la chance d’arriver après un ministre en échec comme le fut JM Blanquer après des réformes pédagogiques coûteuses qui n’ont pas fait leurs preuves et une gestion tellement désastreuse qu’il revient à P. Ndiaye de chercher désespérément des enseignants.